KAMELOT + LEAVES' EYES + VISIONS OF ATLANTIS - Paris, Élysée Montmartre - 15 septembre 2018

Kamelot 68 sur 72

Septembre 2018, c’est la rentrée des classes. Mais c’est aussi la rentrée pour les concerts et on commence cette nouvelle saison avec KAMELOT à l’Élysée Montmartre. On remarque que le groupe aime se pointer en France pendant la période du retour des cours puisque son dernier passage à Paris remonte à septembre 2015. L’affiche se complète du groupe LEAVES’ EYES qui était déjà passé à Paris en avril dernier, ainsi qu’une belle surprise, VISIONS OF ATLANTIS. Retour sur un magnifique show sous le signe de la théorie des ombres !

VISIONS OF ATLANTIS

C’est donc la surprise de la soirée, le groupe autrichien VISIONS OF ATLANTIS. Autrichien, enfin presque puisque la chanteuse de ce groupe n’est autre que la belle française Clémentine Delauney. Accompagnée de Seigfried Samer pour le chant masculin, celui-ci accueilli par les fans du groupe par des hurlements de loup en référence à son prénom. Et le combo ouvre le bal avec la chanson The Deep & the Dark. Dès lors, on voit très bien que le groupe s’est solidifié après avoir souffert de multiple changement de line-up.

Visions of atlantis 18 sur 34
Visions of atlantis 3 sur 34

Les deux voix formant un super tadem sont parfaitement accompagnées par l’instru des musiciens sur un son impeccable. La setlist laisse une place importante au nouvel album avec des titres comme Ritual Night, Words of War ou encore The Last Home sur laquelle Clémentine nous offrira une magnifique prestation vocale. Le groupe clôture son set sur Return to Lemuria après avoir remercier KAMELOT de leur avoir permis de jouer sur cette date.

Setlist : 

1. The Deep & the Dark
2. New Dawn
3. Ritual Night
4. Words of War
5. Passing Dead End
6. The Last Home
7. Return to Lemuria

Visions of atlantis 22 sur 34
Visions of atlantis 8 sur 34
Visions of atlantis 12 sur 34
Visions of atlantis 14 sur 34

LEAVES' EYES

Le concert se poursuit avec le set de LEAVES’ EYES. Cinq mois seulement se sont écoulés depuis le dernier passage du groupe à Paris pour le plus grand bonheur des fans. Le show commence d’emblée sur deux hits récents du groupe, Sign of the Dragonhead qui avait été illustré par un superbe clip vidéo digne d’une scène de la série Vikings, puis Across the Sea. Cette fois, c’est chant lyrique et guttural qui se mêlent parfaitement. Une fois encore le son est nickel ce qui laisse présager la même chose pour KAMELOT. D’un point de vue personnel, la chanteuse Elina Siirala se hisse à la hauteur de Liv Kristine.

Leaves eyes 15 sur 67
Leaves eyes 33 sur 67
Leaves eyes 39 sur 67
Leaves eyes 47 sur 67

Comme le groupe précédent, LEAVES’ EYES nous joue une setlist comprenant majoritairement des titres du dernier album éponyme du premier titre joué ce soir. Durant la chanson Beowulf, le chanteur Alexander Krull s’éclipsera de la scène pour revenir sur le dernier titre de ce soir, Blazing Waters, coiffé d’un casque de viking. Le combo quitte la scène pour laisser sa place à KAMELOT.

Setlist : 

Intro
1. Sign ot the Dragonhead
2. Across the Sea
3. Swords in Rock
4. Edge of Steel
5. Riders on the Wind
6. Hell to the Heavens
7. Beowulf
8. Blazing Waters
Haraldskvaedi (outro)

Leaves eyes 24 sur 67
Leaves eyes 1 sur 67
Leaves eyes 43 sur 67
Leaves eyes 54 sur 67

KAMELOT

C’est finalement au tour de KAMELOT de s’emparer de la scène de l’Élysée Montmartre avec un magnifique décor. Le groupe débarque sur Knights March, la musique du film Le Roi Arthur (2004) en référence au nom du groupe. Et c’est sur Phantom Divine (Shadow Empire) qui le set commence, sur laquelle ils seront rejoints par Lauren Hart, chanteuse du groupe ONCE HUMAN, qui reviendra sur d’autres titres en featuring. Ce titre est issu du nouvel album The Shadow Theory qui sera la vedette ce soir. S’en suit deux titres plus anciens, Rule the World et Insomnia. Durant ces trois premiers titres au cours desquels les photographes sont autorisés à shooter le groupe, le charismatique chanteur Tommy Karevik n’aura de cesse de prendre la pause.

Kamelot 3 sur 72
Kamelot 1 sur 72
Kamelot 8 sur 72

KAMELOT nous fournit une prestation de qualité, aussi bien le chant que l’instru, avec une setlist qui regorge de tubes dont des incontournables tels que The Great Pandemonium, Veil of Elysium ou encore March of Mephisto, et bien entendu les bébés du nouvel album avec RavenLight et Amnesiac. Et comme prévu, Lauren Hart reviendra prêter main forte au groupe sur certains de ces titres ainsi que sur Sacrimony (Angel of Afterlife).

On enchaîne avec une performance du claviériste Oliver Palotai (compagnon de la chanteuse Simone Simons d’EPICA) et du batteur Johan Nunez qui a intégré le groupe quelques mois plus tôt. Appelons ça plutôt un véritable battle entre les deux musiciens mais pour ma part la victoire revient à Johan qui nous offrira un excellent solo derrière ses pots ! Après quoi le reste du groupe revient sur scène avec Forever puis Burns To Embrace pour clore le set avant les rappels.

Kamelot 47 sur 72
Kamelot 15 sur 72
Kamelot 25 sur 72
Kamelot 18 sur 72
Kamelot 71 sur 72

Après quelques minutes de pause, le bassiste Sean Tibbetts revient sur scène avec une paire de lunette un peu flashy pour amuser un peu l’assistance et remettre une bonne dose d’ambiance, un vrai trublion ! Il est finalement suivi par les autres membres du groupe qui, après un énième remerciement de Tommy, termina le concert sur Liar Liar (Wasteland Monarchy) qui sera chanté par les fans, une véritable communion.

Que dire de plus d’un concert aussi grandiose que celui-ci. Encore un groupe qui sait en mettre plein la vue lors de ses lives et nous permettent de passer des moments magiques et épiques.

Setlist : 

Knights March (intro)
1. Phantom Divine (Shadow Empire)
2. Rule the World
3. Insomnia
4. The Great Pandemonium
5. When the Lights are Down
6. My Confession
7. Veil of Elysium
8. RavenLight
9. End of Innocence
10. Here's to the Fall
11. March of Mephisto
12. Amnesiac
13. Sacrimony (Angel of Afterlife)
Keyboard and Drum performance
14. Forever
15. Burns to Embrace

-En-
16. Liar Liar (Wasteland Monarchy)

Kamelot 17 sur 72

Merci à Elodie de HIM MEDIA de nous avoir permis d'assister à ce concert pour l'écriture de ce live-report. 

Crédit photos : Romain Collet

Kamelot Leaves' Eyes

Ajouter un commentaire