Hellfest Warm-up tour 2022 : TAGADA JONES + CRISIX + AS THEY BURN // Le Bataclan, Paris – 21/04/2022

Hf wut 2022 paris

Enfin on y est ! On se retrouve au Bataclan pour l’étape parisienne du Hellfest Warm-up tour 2022. Quel plaisir de retrouver ce petit avant-goût avant la grande messe de Clisson après deux années blanches. Comme toujours, concerts et animations sont au programme mais nous allons surtout nous occuper de ce qu’il se passe sur la scène et attention, il y a du lourd.

AS THEY BURN

Quoi de mieux qu’AS THEY BURN comme groupe local pour ouvrir le concert quand on sait qu’ils s’étaient arrêtés en 2015 après un ultime show au Divan du Monde et que finalement, après 7 ans, le groupe est de retour pour le plus grand plaisir des fans. D’autant plus qu’il s’agit de leur première scène depuis ce comeback et on peut dire qu’ils n’ont rien perdu. Le live, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas ! ATB ne sont plus que quatre : Kevin toujours au chant, Milton à la batterie et Ronald à la basse et Luigi à la guitare qui, de son côté, avait remplacé l’un des guitaristes pour une quarantaine de date en 2013, et qui est devenu membre officiel.

Atb 1
Atb 2
Atb 5
Atb 3
Atb 4 2
Atb 6

ATB est un groupe qui avait fidélisé beaucoup de fans au point que certains sont venus expressément pour eux et Kevin reconnaitra d’ailleurs quelques visages. Le quatuor en profite pour défendre son nouveau single Unable To Connect qui diffère avec les titres de l’époque avant 2015 où on ressent plus d’influences néo-metal. Dans le pit ça se bouscule, les habitués sont bien là. ATB nous régale en nous envoyant une poignée de leurs meilleurs morceaux dans la face avec un jeu de lumière qui s’accorde bien avec les riffs d’ATB. Ça a beau être une première partie, le combo quitte la scène sous une ovation digne d’une tête d’affiche.

Atb 7
Atb 8
Atb 9
Atb 10
Atb 11
Atb 12

CRISIX

C’est l’heure pour nos voisins Espagnols de CRISIX d’investir cette scène du Bataclan. Certains connaissent bien le groupe, c’est une découverte pour ma part et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on n’est pas déçu de la prestation. Ces excités du bocal mettent beaucoup d’énergie sur scène et la diffuse bien dans la fosse qui enchaîne pogos et wall of death. On peut même dire que ceux qui n’aimeront pas trop les titres en studio préféreront largement les voir en live. Le chanteur Juli Baz Sánchez alias Bazooka qui porte bien son pseudo ne tient pas en place et s’affèrera à courir de part et d’autre de la scène en s’époumonant de son chant guttural agrémenté de petit cri strident, certainement sa signature. Et à en juger par les titres des morceaux et à cette bonne humeur que nous partage le groupe, on peut dire que CRISIX ne se prend pas au sérieux.

Crisix 1
Crisix 2
Crisix 5
Crisix 3
Crisix 4
Crisix 6

Les Espagnols nous gratifieront d’ailleurs d'un medley de Hit the Lights de METALLICA, Walk de PANTERA et Antisocial de TRUST (en version française je précise !) en échangeant leur rôle. Après une petite Macarena Mosh, CRISIX termine son set avec leur titre phare Ultra Thrash qui sera un peu rallongé pour faire durer le plaisir.

Setlist :

  1. A.S.F.H. (Intro)
  2. Speak Your Truth
  3. World Needs Mosh
  4. Leech Breeder
  5. Get Out of My Head
  6. G.M.M. (The Great Metal Motherfucker)
  7. Hit the Lights / Walk / Antisocial (Medley covers)
  8. Macarena Mosh
  9. Ultra Thrash
Crisix 7
Crisix 8
Crisix 9
Crisix 10
Crisix 11
Crisix 12

TAGADA JONES

Concours de Air Guitar fini, c’est maintenant à TAGADA JONES de clôturer la soirée côté scène. Mais avant de les voir arriver, des images des précédentes éditions du Hellfest nous seront projetés histoire de nous mettre en appétit avant ce qu’il va se passer à Clisson en juin prochain, puis Alex Rebecq, directeur de la communication du festival, viendra en personne nous remercier de notre présence, tous ceux qui ont soutenu le festival durant les deux années blanches. Alex nous exprimera également sa joie que cette tournée Warm-up ait pu se tenir. Il sera suivi par les membres de TAGADA JONES qui sont prêt à mettre le boxon. Le groupe commence sur À feu et à sang, refrain repris par l’assistance et ça sera le cas pour la plupart des titres joués ce soir tel que Nous avons la rage qui avait fait l’objet d’un clip un peu spécial où le groupe avait proposé à leur fan d’y participer, confinés depuis chez eux, un titre qui prend une dimension un peu particulière en live.

Tj 1
Tj 2
Tj 5
Tj 3
Tj 4
Tj 6

Le combo profitera également de l’occasion et de la symbolique de la salle pour rendre hommages aux victimes du 13 novembre 2015 avec le titre Vendredi 13. Puis Niko troquera sa guitare pour… juste son micro ! le frontman précise que ça fait plusieurs années qu’il n’avait pas chanté sans sa guitare et on comprend que c’est pour nous jouer De rires & de larmes car dans le clip de cette chanson il apparaît sans sa guitare. Le dernier album du groupe À feu et à sang aura été bien défendu tout au long du show et bien sûr TAGADA JONES ne quittera pas la scène sans nous jouer leur hymne Morts aux cons que tout le monde attend et offrira la plus grosse ambiance de la soirée dans le pit.

Tj 7
Tj 8
Tj 11
Tj 9
Tj 10
Tj 12
Tj 13

Un petit peu de Hellfest à travers les grandes villes de France, voilà de quoi nous faire patienter avant l’édition d’anthologie de 2022 que nous auront le plaisir de couvrir pour What The Hell. En attendant, continuez à aller aux concerts en salle, c’est plus que jamais notre meilleur soutien aux artistes.

Setlist :

  1. À feu et à sang
  2. Nous avons la rage
  3. Je suis démocratie
  4. De l’amour et du sang
  5. Le dernier baril
  6. Les 4 éléments
  7. Vendredi 13
  8. Elle ne voulait pas
  9. De rires & de larmes
  10. Nation to Nation
  11. Morts aux cons

Photos : Thibaud Barranco

Hellfest Hellfest Warm-up tour Tagada Jones Crisix As They Burn

Ajouter un commentaire