Chronique : La Cura - ARDE LA SANGRE

La cura 9817

ARDRE LA SANGRE, un nouveau groupe argentin sort un album peu banal, La Cura.

L’argentine enfante aussi des groupes de metal, en voici la preuve. ARDE LA SANGRE, ou ALS, débarque sur la scène metal avec un album travaillé, avec des riffs syncopés et des breaks venus d’ailleurs. Le groupe est constitué de Marcelo Corvalan à la basse et au chant, Hernan Langer et Luciano Farelli aux guitares et Ignacio Benavides à la batterie. Le couple rythmique est infernal, avec un jeu très syncopé parfois à la limite de la fusion et accomplit des prodiges. Le couple de guitaristes n’est pas en reste et les mélodies sont très travaillées.

Les solos sont quasiment absents, le but étant vraiment la composition, aucune recherche de démonstration technique. L’album flirte avec le nu metal par certains côtés, avec le hard rock pur et dur par certains autres. L’ensemble a fière allure et l’album s’écoute avec plaisir, toujours avec un petit sourire de satisfaction. Je vous conseille donc de ne pas rater ce groupe qui, avec son premier album, frappe fort et risque de ne pas en rester là.

Arde la Sangre | Ángel Bastardo

Als

Arde La Sangre

Ajouter un commentaire