Another Dimension - MOTHER DIVINE

Cover 23

MOTHER MACHINE, un groupe québécois qui se frotte au prog metal c'est bien, mais qu'il y réussisse c'est encore mieux

Après avoir écouté l'album, j'ai découvert que le groupe etait canadien. On a un groupe qui compose très bien du prog metal tres mélodique. Le guitariste Jimmy Houde (francophone, cocorico!) a une palette sonore très étendue et en profite pour éclairer de ses soli les diférentes ambiances de chaque morceau. Le bassiste, David Morneau, est absolument énorme et le batteur Marc-André Belley n'est pas en reste, ils insufflent un côté technique mais très mélodieux à l'ensemble avec des voix tres puissantes de Denis CoulombeJimmy a lui même produit l'album, ce qui montre d'excellentes qualités technique car cet album a tout d'une grosse production.

Le groupe ne se moque pas de l'auditeur sur la qualité et la quantité avec le plus petit morceau à plus de cinq minutes, vous en avez pour votre argent. La voix de Denis Coulombe sonne parfaitement, et l'ensemble est excellement produit, rien à dire. Oui, un petit agacement avec le claviériste Loïc Lalancette, très talentueux mais qui choisit des sonorités pas toujours en adéquation avec les compositions, des sonorités qui manquent de pêche et d'agressivité pour coller au reste, les parties claviers sont comme mises en chorus, il n'y a pas d'attaque de touche, que de la nappe. Mais ceci peut venir aussi  du matériel utilisé, tout le monde n'a pas les moyens d'avoir le dernier KORG à disposition.

Je suis sûr que ce petit défaut sera gommé dès le prochain album qu'ils travaillent d'ailleurs actuellement en studio, exclu What The Hell !

Ghost of eternal love

Mother divine 1
Md1

Mother Divine

Ajouter un commentaire